Le retour d'un vieil ami.

Publié le 10 Janvier 2017

Le retour d'un vieil ami.

La prairie scintillé au clair de lune

L’herbe a crissé sous la botte

Le cri de la chouette a retenti de si claire façon

Qu’à l’instant j’ai su

Il était revenu.

Le retour d'un vieil ami.

Il est revenu

Le vieil ami des hivers d’enfance

Je sens sa rude caresse sur le visage

Le sol durci résonne sous les pas du promeneur

Irrésistible invite à la déambulation

Il a blanchi le pré

Sous le timide soleil

Chaque brin d’herbe peut ce matin

Revendiquer le titre de joyau scintillant

Le retour d'un vieil ami.

La taupinière parée d’une crête blanche

Refuse de céder sous le poids du marcheur

Qui se surprend à devoir effectuer

L’éphémère ascension de cet humble sommet

Le retour d'un vieil ami.

Les naseaux de l’âne, du bœuf et du cheval.

Emettent des panaches de vapeur

Qui montent dans la froide clarté

Du matin de Janvier

 

Le cri du merle, le pépiement de la mésange

D’ordinaire si familiers

Résonnent dans l’air cristallin

D’une étrange façon que j’avais oubliée

Le retour d'un vieil ami.

Rouges gorges, grives et pinsons

Parmi les arbres cherchent leur subsistance

Et de leurs fines pattes enserrent la joaillerie glacée

Des arbustes surpris par le froid

 

Chaque branche de noisetier est une dentelle givrée.

Chaque buisson d’aubépine un bijou étincelant

Chaque toile d’araignée une rivière de diamant.

Le retour d'un vieil ami.

Ce matin j’explore comme une terre inconnue

Ce pays que j’arpente depuis tant d'années.

La petite source qui suinte sur le rocher

A pris des allures de cascade de glace.

Les feuilles mortes craquent sous les pieds

Le cri de la buse résonne dans la vallée

 

Le retour d'un vieil ami.

Depuis mon enfance une discrète euphorie me saisit

Chaque fois que le gel s’empare de ma campagne

Je l'ai retrouvée cette ancienne sensation

Empli d’une douce allégresse je m’assois au pied du hêtre

Le retour d'un vieil ami.

J’ai craint ne jamais plus ressentir cette émotion

Que procure un matin de gel

Ce matin au cœur du bocage

Mon âme s’est allégée

Car il est revenu ce vieil ami des hivers d’enfance

Il est revenu pour une année encore…

Le retour d'un vieil ami.
Le retour d'un vieil ami.
Repost 0
Commenter cet article