La très véridique histoire du Saint Suaire de Cadouin.

Publié le 27 Août 2016

L'édifiante histoire du ci-devant Saint Suaire, conservé en l'Abbaye de Cadouin en Périgord.

La très véridique histoire du Saint Suaire de Cadouin.

Un valeureux chevalier périgourdin

Rentre de croisade

Il a beaucoup oeuvré pour la Chrétienté

Sur les injonctions du Pape

En Terre Sainte

Il a  trucidé

Hérétiques

Turcs

Sarrasins

Et quelques autres qu'il laissera à Dieu

Le soin de reconnaître

Mais il fera plus encore

Pour le salut de son âme.

 

Durant cette pieuse entreprise

Un négociant levantin lui a cédé

Une relique inestimable.

Simple pièce d'étoffe

Finement brodée

Elle a selon lui servi

À envelopper la Tête meurtrie du Christ

Lors de la Mise au Tombeau.

Pas moins

 

La transaction réglée

Il fait le voeu

D'en faire don

À  l'abbaye la plus proche de son Château

Si la providence

Lui permet de rentrer au pays

 

Dès son retour

Il gagne le vallon ombragé

Humble retraite des Cisterciens

De l'abbaye de Cadouin.

La très véridique histoire du Saint Suaire de Cadouin.

On lui fait bel accueil

On chante ses louanges

Le don est considérable

Propre à mettre l'Abbaye

À  l'abri du besoin

Pour l'éternité

Pas moins

 

On  mande les meilleurs orfèvres

Ils façonnent une châsse d'argent

Que l'on suspend au choeur de l'abbatiale

Écrin flottant parmi les fumées d'encens

Tandis que les voûtes résonnent des chants cisterciens

 

Perdue dans sa vallée

L'abbaye attire de toute la Chrétienté

Des foules de fidèles

Venus vénérer l'insigne relique

Leur ferveur assure la prospérité de l'abbaye

Pendant plusieurs siècles

 

La Sainteté de cette relique

Incite les soudards

Français comme Anglais

A la prudence

Ils épargnent Cent ans durant

L'abbaye de leurs fureurs belliqueuses

 

Dûment authentifiés par la papauté

Des miracles lui sont attribués

Papes et rois l'invoquent

Evêques et abbés se le disputent

Mais chaque fois il retrouve son abbaye

 

La révolution

Hostile aux croyances

Exile le Suaire vers Toulouse

Huit années au bout desquelles

Le joyau revient

Dans son écrin de pierre et de verdure

Pour à nouveau jeter les pèlerins sur les routes

 

Un seconde révolution

Industrielle celle là

Fournit aux pèlerins

De fabuleux moyens de transports

Pour venir admirer l'étoffe sacrée

 

Le vingtième siècle commence

On se presse plus que jamais auprès de la Châsse ouvragée

Processions et cérémonies se succèdent toute l'année

Autour du tissu

Qui les trois jours de sa mort

Drapait la tête de Jésus de Nazareth

La très véridique histoire du Saint Suaire de Cadouin.

Mais la science triomphante

La République

Les sceptiques

Les anti-cléricaux

Traquent sans cesse les superstitions

Doutent de l'authenticité du Saint-Suaire de Cadouin

 

Pour faire taire

Sarcasmes et quolibets

L'Église elle même

Se décide à faire expertiser

Le trésor sacré

Par un orientaliste de renom

 

Neuf cent ans après son arrivée en Périgord

Le Saint-Suaire de Cadouin va parler aux fidèles

Va réduire au silence les incrédules

La science elle-même contribuera à asséner

La preuve infaillible de l'existence de Dieu

Pas moins !

 

Pour cet instant solennel on fait donc venir

Évêque

Préfet

Abbés

Chanoines et chanoinesses

Maire

Érudits

Universitaires

Et nombre de personnalités

 

On laisse l'homme de l'art examiner  l'objet

Parfaitement conservé dans sa châsse d'argent et de verre.

 

Quelques minutes

 

Et tombe un premier verdict

 

Les broderies finement ouvragées

Qui courent tout autour de la pièce

Sont des caractères Arabes

De style Coufique

Joliment calligraphiés

La très véridique histoire du Saint Suaire de Cadouin.

Passée la première émotion

Quelqu'un dans l'assistance

Ose demander ce que signifient

Ces arabesques

 

Long silence

 

Et pour la première fois dans l'histoire

Sous les voûtes d'une abbaye Cistercienne

Résonne cette sentence

 

Au nom de Dieu le Clément le Miséricordieux, il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah, l'Unique qui n'a pas d'associé et Mohammed est l'Envoyé de Dieu.

 

Rédigé par Philippe LEBOUCHER

Publié dans #Incongruités historiques.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicole 01/09/2016 17:58

La preuve qu'Allah aussi peut faire des miracles !
Nicole